Eglise Saint Grégoire l’Illuminateur

1/20/2019
L'église se situe dans la partie de la vieille ville de Galata, agrandie au XVIe siècle, par une extension des remparts de la place Karaköy à Tophane. La population de ces nouveaux quartiers était, à l'image du reste de Galata, très cosmopolite. Les juifs karaïtes occupaient le secteur près de la place de Karaköy (d'où vient le nom). Au centre, des Levantins et des étrangers avaient des maisons autour du monastère Saint Benoît. Plus à l'est, se suivaient les Arméniens et les Grecs originaires de Crimée. Tout à l'est, contre les remparts, les Ioniens, principalement originaires de Chios, possédaient leur quartier.
Quartier de Karaköy / Galata – Mairie de Beyoglu
D'après les anciens textes, il y avait une église arménienne à cet endroit avant même l'urbanisation du secteur, en 1431 déjà. Plus tard, on reconstruisit un autre sanctuaire qui fut à son tour détruit par un incendie. Au XIXe siècle, un nouveau bâtiment remplaça l'ancien, auquel on ajouta des dépendances en 1886 (une école, des locaux commerciaux).

En 1958, tous les bâtiments furent détruits pour l'agrandissement du boulevard Kemeralti. Une nouvelle église fut érigée un peu plus au sud. Bien que récente, c'est la seule église arménienne d'Istamboul qui est construite dans le style des églises arméniennes anciennes. L'école Getronagan fut également reconstruite et compte quelques centaines d'élèves.



Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

"Eglise Saint Grégoire l’Illuminateur " contenu lié à part sur ​​les médias sociaux;

WhatsApp Facebook Twitter Google+ LinkedIn Digg Pinterest Addthis