Galata, le fief des Génois

1/18/2019
Galata était une ville séparée de Constantinople qui avait la particularité d'être autonome et sous le contrôle des podestats génois. Cette petite ville vivait de commerce, tandis qu'elle se divisait en plusieurs quartiers ethnico-religieux : italien, arménien, musulman, austro-hongrois, français, anglais, grec, karaïte, séfarade, ashkénaze.
Bien qu'abandonnée progressivement au profit de Péra, la ville de Galata a gardé des traces de son passé cosmopolite. Ses synagogues et ses églises latines fonctionnent toujours, tandis que des îlots habités par les descendants des Génois demeurent au milieu des quartiers consacrés au commerce. Coté architecture, c'est celle du XIXe siècle qui domine, principalement dans la partie Sud où les banques avaient leur siège, mais quelques témoins du XIIIe siècle sont encore visibles, comme le Podestat et d'autres maisons génoises.

La balade permet aussi de voir : le caravansérail de Rüstem Pacha, le bazar de Galata, la maison d'André Chénier, les escaliers Camondo, des maisons franques, la mosquée Souterraine, la Tour de Galata.
Réf. : 0140
Durée :1/2 journée
N'est pas disponible : le dimanche
Lieu de départ : place Tünel
Lieu d'arrivée : place Karaköy
Langue(s) : français / anglais
Prix :2 à 4 5 à 8 9 à 12 13 + 
40.— € 38.— € 36.-- € 35.— € 
Compris dans le prix : guide-conférencier, entrées des sites, transports pendant l'excursion
Non compris : la tour de Galata en option



Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

"Galata, le fief des Génois" contenu lié à part sur ​​les médias sociaux;

WhatsApp Facebook Twitter Google+ LinkedIn Digg Pinterest Addthis