Mosquée des Arabes

1/22/2019
Galata, La légende dit, que lors du siège de Constantinople de 715, les Arabes avaient élevé une petite mosquée en cet endroit. Plus tard, les Grecs la transformèrent en église orthodoxe, puis les Latins y imposèrent leur culte en la dédiant à Saint-Paul et à Saint-Dominique. En 1492, certains réfugiés maurisques d'Espagne vinrent à Constantinople et le sultan leur donna cette église en « juste » retour des choses. C'est le seul bâtiment religieux qui fut transformé en mosquée après la prise de la ville par les Ottomans. Les Génois ayant largement collaboré en ne combattant pas, ils purent garder leurs biens et leurs églises à Galata.
Les premières traces écrites sur cet édifice remontent à 1232, sous le nom de Saint-Hyacinthe, mais les Dominicains lui donnèrent son aspect d'aujourd'hui que vers la fin du XIIIe siècle. Elle est de style typiquement latin avec son campanile qui sert de minaret de nos jours. C'est une copie de l'église du monastère de Chiari en Italie. Lors de la restauration de 1913 on a découvert sous les dalles, des tombes de Dominicains qui furent transférées au musée Archéologique (mais ne sont pas exposées, évidemment). Il ne demeure rien de la décoration d'origine. Les galeries en bois sont un ajout musulman. Remarquez, la porte ouest de la cour dans un style orientaliste qui s'ouvre sur une rue de maisons en bois.



Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

Se il vous plaît sentir libre part de vos commentaires et questions :

"Mosquée des Arabes" contenu lié à part sur ​​les médias sociaux;

WhatsApp Facebook Twitter Google+ LinkedIn Digg Pinterest Addthis